L’extrême droite près du pouvoir en Autriche

5040696_7_c71b_des-affiches-detournees-du-candidat_492a226813e599f3b648451d39bf58a8Le candidat du FPÖ Norbert Hofer affronte à nouveau l’écologiste Alexander Van der Bellen à l’élection présidentielle.

Et soudain surgit Gertrude. Après près d’un an d’une campagne hors norme, qui vit l’extrême droite (FPÖ, Parti libéral d’Autriche) perdre l’élection de moins de 31 000 voix le 22 mai, mais réussir à faire invalider le scrutin par la Cour suprême en juillet pour vice de forme, il aura fallu qu’une survivante de la Shoah poste une vidéo sur Facebook pour qu’il soit rappelé aux Autrichiens, avec la réédition du scrutin le 4 décembre prochain, que la formation du candidat Norbert Hofer n’est pas un parti comme les autres.

Le témoignage de cette Viennoise âgée de 89 ans a été posté le 24 novembre, à sa demande, sur le compte du candidat indépendant Alexander Van der Bellen, qui aura réussi durant cette campagne à mettre en place une stratégie électorale en ligne innovante. Il a été visionné plus de trois millions de fois. Celle qui a perdu ses parents et ses deux petits frères à Auschwitz demande à ses concitoyens, et surtout aux jeunes, de barrer la route au FPÖ, « un parti qui tente de faire remonter à la surface ce que le peuple a de plus bas ».

« Quand les juifs ont dû nettoyer les trottoirs, énonce-t-elle, les Viennois s’arrêtaient pour les regarder en rigolant. Et c’est cette haine qu’on essaie de faire sortir de nouveau chez les gens. J’ai vécu la guerre civile à l’âge de 7 ans. Jamais je ne l’oublierai. » L’Autriche fut le théâtre d’affrontements qui opposèrent, en 1934, les militants socialistes aux fascistes. Plusieurs centaines de personnes perdirent la vie durant ce conflit. En 1938, le pays

source : www.lemonde.fr

4 thoughts on “L’extrême droite près du pouvoir en Autriche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ULK Facebook Page